Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 12:11

J'ai beaucoup aimé le film d'Albert Dupontel avec une Sandrine Kimberlain, parfaite.

Les 9 mois fermes dont je parle ici sont ceux qui agitaient, ce matin, les conversations au bistrot où j'ai l'habitude de prendre mon café, pour faire faire une halte à ma vieille toutoune qui souffre d'arthrose.

Christiane Taubira est tout à fait fondée à dire que le jugement rendu à l'encontre de cette ancienne candidate aux municipales sur une liste du Front National, ne fait qu'appliquer le code pénal. Il ferrait beau voir qu'il en soit autrement ! Comme les joueurs de foot qui entendent des cris de singe quand ils ont le ballon, je comprends parfaitement qu'elle soit exaspérée des insultes dont elle est l'objet. Comme ministre, elle me paraît surtout souffrir de la misogynie avant le racisme : j'ai le souvenir de la façon dont a été traitée Simone Veil quand elle défendait sa loi. Ou plus récemment, les remarques sur la façon de s'habiller de Cécile Duflot.

Apparemment, ce n'est pas elle qui a déposé plainte, mais une association guyannaise. Et le jugement a été prononcé en Guyane. Je n'ai pas été en mesure de vérifier si celà avait été par des juges guyanais.

Au bar PMU, les commentaires allaient donc bon train : elle "relâche les violeurs et les assassins" .... "on n'a plus le droit de plaisanter"
Je suis venue à la rescousse d'un des habitués qui faisait remarquer que quand on se présente aux suffrages des français, il convient d'être poli. En convenant toutefois que sur ce seul critère, nombre de politiques devraient être incarcérés.

Comme je n'aime pas, de façon générale, que l'on dise du mal de la justice, même si j'ai bien conscience que les juges sont des êtres humains avec toutes leurs émotions et leurs défauts, il m'a paru logique de préciser que cette dame avait intérêt à faire appel. Si je ne m'abuse, le tribunal compétent sera délocalisé. Elle a contrevenu à la loi, certes, mais si elle n'est pas récidiviste, on ne lui appliquera pas une peine "plancher".

Encore une fois, l'éditorial de La Montagne sur ce sujet étaiit ce matin tout à fait pertinent.

Repost 0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 10:22

Je me garderai bien de faire de l'ironie en constatant la convergence entre la CGT et le Parti communiste d'une part et les chrétiens d'autre part, sur le travail du dimanche, c'est-à-dire le jour du Seigneur !

Les étudiants et les salariés volontaires qui veulent sa généralisation mettent en avant qu'ils perçoivent 25 € de l'heure contre 10 € de l'heure en temps normal. Sont-ils réellement si naïfs pour croire que toutes les grandes surfaces seront ouvertes le dimanche, dans un environnement patronal où l'on nous répète que le drame de la France c'est l'absence de compétitivité et le coût trop élevé du travail, et où tous les "avantages sociaux" historiques sont remis en cause, celà leur demeurera acquis ? Agnès Verdier - Je Ne Sais Plus Quoi, directrice d'un Institut de recherche qui ne raconte d'ailleurs pas que des bêtises, avance déjà la possibilité de laisser ouverts les magasins 24 heures sur 24 : puisque celà se passe aux Etats Unis.

Le sujet n'est pas à traiter par l'ironie : à l'occasion d'un reportage sur un Centre commercial du nord de l'Espagne ouvert le dimanche, dont la zone de chalandise s'étend jusqu'à Marseille, j'ai entendu un client venu de plus de 300 km dire "c'est que chez nous, il n'y a rien à faire". Triste société où la seule distraction c'est d'aller traîner dans une galerie marchande. Il y a plein d'autres choses à faire les dimanches : inviter des amis, discuter simplement avec eux. Echanger !

Aller au cinéma, si l'on veut dépenser de l'argent !

Et quelle illusion que d'imaginer que dans l'Europe entière on consomme à tout va. Moi qui ai passé quelques week-ends dans l'Allemagne profonde, je me garde bien d'espérer trouver un magasin ouvert le samedi après 16 heures. Qui a essayé d'aller faire des courses une veille de Noël ou de Premier de l'An en Alsace-Moselle ? Et pourtant, en voilà des pays montrés en exemple.

Je veux bien que Harrods soit ouvert à Londres le dimanche : mais quelqu'un a essayé d'aller faire des courses ce jour-là à Croydon ou à Coulsdon ? "Sunday's closed".

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 07:55

de la valeur du PIB.

Comme je m'intéresse à l'actualité, je suis les débats qui réunissent des experts sur les sujets d'économie. Ils nous assènent un postulat (ou plutôt un axiome ?) : "pour que des emplois soient créés, il faut que la croissance (pourcentage d'augmentation du PIB) soit de 2,5 % (ou 3 %, je ne me souviens plus vraiment)".

J'ai un problème avec cette règle depuis que je me suis intéressée à ce qui est inclus dans le PIB.

Vérificateur aux comptes d'un certain nombre d'associations, je ne comprends pas que l'on n'estime pas la valeur du travail des bénévoles. Un certain nombre de collectivités prévoient une ligne dans leurs dossiers de subventions, mais surtout parce qu'elles veulent qu'on y porte clairement leurs "aides indirectes". Mais cette rubrique n'a qu'une valeur indicative et ne remonte pas dans la comptabilité nationale. Le travail effectué par les bénévoles dans les associations n'apparaît donc pas comme une "richesse" dans le PIB.

Le travail effectué par les femmes (ou plus rarement les hommes) qui restent chez eux pour s'occuper de leurs enfants, faire leur jardin potager, soigner leurs arbres fruitiers et depuis quelques temps, élever leurs poules (ce qui a une valeur, puisque ça leur économise un coût en nourriture) et ne sont pas salariés pour ce faire, n'est pas inclus dans le PIB.

Par contre, quand des irresponsables accordent des permis de construire en zone inondable et qu'il faut détruire ces lotissements, il y a augmentation du PIB parce que le chiffre d'affaire des entreprises du BTP a augmenté.

Quand on ne fait pas de prévention contre une maladie contagieuse et qu'une grave épidémie se déclare, le PIB augmente parce que le chiffre d'affaire des médecins, des laboratoires pharmaceutiques et des pompes funèbres a augmenté.

Les Trente Glorieuses ont eu lieu, parce qu'après que l'Europe ait été détruite pendant la seconde guerre mondiale, il a fallu reconstruire.

Toute catastrophe génère donc des points de croissance. Et dans cette logique, pour réduire le problème du chômage : "tout ce qu'il nous faudrait, c'est une bonne guerre".

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 08:42

Une information me paraît étrange : celle de la "révolte des Bretons" contre l'écotaxe.

Car enfin ! pourquoi les "Bretons" - et l'on entend par cette dénomination "dans leur ensemble" - qui se désespèrent de voir leurs côtes étouffées sous les algues vertes, les fonds marins ratissés par les chalutiers espagnols, qui refusent l'aéroport de Notre Dame des Landes, cautionneraient-ils une économie agricole productiviste en s'opposant à une taxe qui à plus ou moins long terme réorientera la politique des transports et favorisera les "circuits courts" (déjà les fest noz sont approvisionnés en produits du terroir) ?

Alors même qu'ils assument pleinement une position qu'ils ont prises dans les années 1970. Dans la petite ville de la Sarthe où je travaillais alors, les gendarmes mobiles étaient sur les dents car les Bretons ne voulaient pas que leur belle nature soit abimée par l'installation d'une centrale nucléaire à Plogoff. En plein hiver, en 1979 ou en 1980, une bonne partie de la Bretagne ainsi que la région de la Sarthe où je résidais a été plongée dans le noir pendant près d'une semaine : le réseau électrique s'était trouvé en surcharge : "Vous voyez bien, avait-on dit aux Bretons, qu'une implantation de centrale nucléaire est indispensable en Bretagne". Le breton est têtu : "non à la centrale nucléaire". Trente ans plus tard, il n'y en toujours pas : et au contraire d'autres régions, comme PACA où il n'y a pas non plus de centrale nucléaire, en hiver, on n'importe pas d'électricité en Bretagne : en cas de prévision de surtension sur le réseau, une alerte est lancée et naturellement, les gens restreignent leur consommation.

C'est pourquoi, cette révolte des bonnets rouges m'intrigue ....

Quand j'étais gamine, mes grands parents écoutaient religieusement à la radio le dimanche midi la chronique d'une certaine Geneviève Tabouis : "Attendez-vous à savoir .......". Mais ça, c'était du temps où les journalistes doutaient ! Et vérifiaient un certain nombre d'informations.

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 15:41

Mon oreille était distraite quand un journaliste a détaillé le montant du patrimoine de Laurent Wauquiez. Aussi, suis-je aller vérifier sur internet que je n'avais pas rêvé. C'est bien celà : il a abondé une assurance vie pour une valeur de 500 € et un PEA pour 120 €. Je suis passée récemment à la Caisse d'Epargne : en attendant mon tour, j'ai vérifié les tarifs appliqués à la gestion des comptes : les droits de garde pour un PEA s'élèvent à 35 €.

Si donc, j'ai un conseil à donner à M. Wauquiez, c'est de clôturer son PEA et de transférer les fonds sur un livret A (il fait partie des rares français qui n'en ont pas). L'assurance-vie, c'est un bon placement, mais je il lui faut faire un effort d'épargne. Ce député, qui touche une indemnité comme ancien ministre, ne dispose au 8 du mois que de 2500 € sur son compte courant. Ce qui le plante, c'est le remboursement de son appartement à Paris : moi, j'aurais loué une chambre de bonne. Ou je coucherais sur un lit de camp dans mon bureau au palais Bourbon.

Il a été reçu premier à l'agrégation d'histoire : sa spécialité c'est l'Orient des Lumières. Mais il vaut mieux qu'il ne s'occupe pas du budget de l'Etat.

 

J'ai trouvé un blog marrant : http://blog.educpros.fr/pierredubois/2011/09/28/cout-de-la-scolarite-de-wauquiez/ 

 

L'analyse financière des actifs de Mme Carlotti s'avère plus convaincante. Mais j'attends avec impatience la suite des déclarations d'actif de nos politiques.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens