Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 12:12

Lorsque j'étais en poste dans l'Ain, je me suis trouvée partir en Grèce avec une association spécialisée dans cette destination. Il se trouve que le sous-préfet de mon arrondissement avait retenu pour sa famille le même voyage et au même moment. Nous n'avions pas particulièrement sympathisé (ces gens étaient vieux. Ils étaient parents d'une adolescente de 15 ans, c'est dire !) mais nous avons eu l'occasion de manger à la même table à plusieurs reprises. Madame la sous-préfète était prof et je garde le souvenir de quelqu'un d'assez dépressif : elle était minée d'avoir dû prendre un poste à mi-temps et de devoir effectuer beaucoup de kilomètres. C'est ainsi que j'avais appris  que la femme d'un sous-préfet n'avait pas le droit de travailler dans le même département que son mari. On se méfie donc d'éventuels "conflits d'intérêts" au niveau d'un sous-préfet. La femme d'un proviseur ne peut être l'Agent comptable de l'établissement où exerce son mari. On pourrait penser qu'au niveau d'un ministre, et notamment d'un ministre du budget le conflit d'intérêt porte sur des enjeux encore bien plus importants.

Comme tout le monde, je suis les démêlés du couple Woerth avec les médias. Il aurait été dommage que Madame sacrifie sa carrière pour celle de son mari. Dans mon journal d'aujourd'hui, il y a une photo d'elle dans une voiture officielle du Tour de France, puisqu'elle suit apparemment les étapes de montagne à l'une des meilleures places. C'est en réalité cette photo qui a emporté ma conviction : jalousie, m'objectera-t'on, car la seule fois où j'ai vu l'arrivée du Tour de France, c'était en haut du cours Fauriel à Saint Etienne et en tenant mon appareil photo à bout de bras, je n'ai réussi qu'à prendre la casquette jaune d'Eddy Merckx. Les sirènes de la notoriété ont fait perdre au couple Woerth, fier de sa double réussite, toute prudence. Et singulièrement brouillé leur notion  des valeurs. J'apprends qu'outre son poste dans la société qui gérait les actifs de Madame Bétencourt, où elle était chargée d'"optimiser" grâce à son expertise la fiscalité des clients de cette société alors même que son mari avait comme mission de lutter contre la fraude fiscale, ce qui est d'une grande naïveté,  Mme Woerth possède une écurie de chevaux de course, et est au conseil d'administration d'Hermès... Tout celà mis bout à bout raconte une étrange histoire. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 22/07/2010 07:50


A propos du tour de France j'ai vu moi aussi son passage une fois dans ma vie non loin de St Etienne. Mon frère qui est un vrai sportif nous avait emmenés pique-niquer au col de la République pour
voir passer les coureurs mais je n'en ai reconnu aucun.Ils allaient très vite...
Intéressant d apprendre que dans l'administration le conflit d'intérêt est bien cadré. Stupéfiant qu'il n'en soit pas de même pour un couple ministériel ! Il serait temps que le gouvernement s'en
préoccupe car la tentation doit être grande d'aider son conjoint (ou sa conjointe)si l'on est au pouvoir. Si tel fut le cas dans l'affaire Bétancourt-Woerth, cette affaire aura eu le mérite d'avoir
montré la faiblesse de la loi et l'importance de la modifier pour qu'une situation aussi sujet à caution ne se reproduise pas .


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens