Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 13:49

Sur la commune de Noyant les Côtes Matras culminent  à  485 mètres d'altitude. C’était un lieu de promenade très prisé de mes grands-parents : aujourd’hui, y est installée une table d’orientation. Autrefois, on pouvait avoir une vue sur le Puy-de-Dôme. Malheureusement, il est maintenant caché par une forêt de pins Douglas !
Le Puy de Dôme (et la chaîne de volcans qui l’entoure) me fascine par cette façon qu’il a d’apparaître à l’horizon, dans certaines conditions météorologiques… On peut le voir sur la commune de Cressanges, le long de la départementale qui va à Saint-Pourçain. On peut le voir du haut de l’église du Montet, fermée au public pour cause de raisons de sécurité. Mais surtout, on peut le voir au lieu dit La Racherie, du nom d’une ancienne commanderie de Templiers, sur la RN 9, quand venant de Moulins, l’on roule vers Saint-Pourçain. dans la descente, celle où il y a un tournant qui surprend, et où a été installé un radar !!! J’hésite à l’écrire, tant je crains que pour des raisons de sécurité, les autorités ne décident de le faire disparaître !

Cette façon de surgir au milieu de l’horizon est particulièrement spectaculaire.  J’ai plusieurs fois tenté de le photographier : en vain ! d’abord  parce  que même si l’on croit que les conditions météo sont identiques à celles où on l’a aperçu la fois précédente, le Puy de Dôme garde seul l’initiative d’apparaître ou de ne pas apparaître  … et puis parce que sur une pellicule, et plus tard, en pixelisation,  même présent dans votre champ visuel, il ne s’inscrit pas forcément sur votre photo. J’ai réussi à le coincer, le bougre, lui et ses voisins, sur l’aire de repos des Volcans, un jour où j’allais à Clermont-Ferrand, mais ce n’est pas tout à fait pareil.

De guerre lasse, je l’ai dessiné…
aquarelles-copie-1.jpgCette évanescence a bien de quoi fasciner. Comme a de quoi fasciner le fait qu'il soit un volcan. De type péléen, plus précisément, c'est-à-dire qu’il est explosif. Il est endormi depuis 12 000 ans. Endormi, seulement … car Haroun Tazieff avait émis l’hypothèse qu’il pourrait se réveiller.
10 000 ans avant notre ère, c’est la fin de la quatrième glaciation de l'ère quaternaire. L’eau des océans remonte lentement : elle a atteint son niveau actuel il y a environ 6 000 ans.  Il y a environ 8 000 ans, la Mer Noire s'est remplie et l’on suppose que c’est cet évènement qui est à l’origine du mythe du Déluge.
La faune et la flore tempérées reconquirent les moyennes et hautes latitudes. Le Sahara se transforma en désert. Pour les archéologues commence la période du Mésolithique à laquelle succède le Néolithique.
Les conditions de vie étaient devenues plus douces aux humains, ce qui favorisa un accroissement des populations,les poussa  à se grouper, à se sédentariser. Elles commencèrent à domestiquer certains animaux, et découvrirent l'agriculture qui remplaça progressivement la chasse et la cueillette. La céramique et la vannerie se développèrent, les produits « de luxe », obsidienne ou pierres semi-précieuses firent l’objet d’échanges. Les premières monnaies apparurent. On estime alors à 50 000 le nombre d’hommes vivant sur l’actuel territoire de la France. Il faut imaginer que des tribus vivaient dans notre région et ont été contemporaines des éruptions des volcans de la chaîne des Puys …. Et l’on peut aussi comprendre ce qu’ils ressentaient, quand brusquement, à l’horizon, à la suite d'une éruption,  se déchaînait une tempête de feu… On peut bien concevoir que pour eux, ces montagnes qui explosaient et s’enflammaient, recelaient des mystères, Hébergeaient des dieux !… Ils devaient les craindre et ont dû transmettre leurs craintes à leurs descendants, ces populations protoceltes que l’on trouve à l’âge du bronze. Il n’est donc pas étonnant que les Gaulois, à la suite de leurs ancêtres, aient considéré le Puy de Dôme comme une montagne sacrée. On sait qu’il y implantèrent un temple, dédié à un dieu dont on peut imaginer qu’un des attributs était la foudre. On le connaît sous plusieurs noms : Genius Arvernorum ou encore Arvernorix ("le roi des Avernes") et après que ce soit effectué un syncrétisme avec le panthéon romain, sous son nom romanisé : Mercure Dumias (Dumias = du Dôme). Au même emplacement, les gallo-romains du Ier ou du IIe siècle, lui ont édifié un temple qui fut abandonné vers le IIIe ou IVe s.,  et que des archéologues sont en train de fouiller.

Les gaulois (des Arvernes) qui habitaient alors à Noyant ou Châtillon ne devaient pas manquer de se rendre sur les Côtes Matras, d’où l’on pouvait observer ce dieu de leur tribu. C’est l’hypothèse de Maurice Piboule que ce toponyme « Matras », une racine indo européenne qui rappelle celle de « mater » (« Mutter » dans les dialectes germaniques) serait en relation, puisqu’on y a trouvé des vestiges de sanctuaire, avec ces divinités « les Mères », thème si fréquemment décline par les potiers locaux.
desses-mere-5enftsb.jpg  statuettes-en-terre-blanche-00008.JPG statuettes-en-terre-blanche-00017.JPGstatuettes-en-terre-blanche-00021.JPG     
Ce dernier modèle a inspiré la statuaire chrétienne : on trouve dans des églises de la Nièvre et de l'Allier des vierges qui abritent ainsi de leur manteau des petits personnages.
Les "Mères" sont aussi souvent représentées par groupes de trois.

On peut voir plusieurs de ces statuettes en terre blanche au musée Anne de Beaujeu, à Moulins. Celles que je publie ici sont des reproductions élaborées par Maurice Franc  reconstituées à partir des moules retrouvés dans les fouilles par Hugues Vertet et par lui-même. Ces reproductions en plâtre (j’en ai acquis une) étaient en vente à la FAL, rue du Progrès à Moulins et avaient fait l’objet d’un petit ouvrage de la Bibliothèque pédagogique : si j'avais une suggestion à faire aux "décideurs" du département, le leur proposerais de mettre en vente ces charmants objets à l'office de tourisme.
On retrouve des reproductions des statuettes en terre blanche de l'Allier dans tous les ouvrages en anglais qui traitent des Celtes. J'en ai vu au musée de Cologne, qui ont été retrouvées dans des fouilles dans la vallée du Rhin, parce qu'elles faisaient l'objet d'un commerce à l'international.

Les Côtes Matras vont bientôt se couvrir de genêts, que l'on appelle ici des "balais", parce que l'on s'en servait pour en fabriquer. Il n'y  a pas si longtemps que mon père s'en était fabriqué un pour balayer  son garage.
c-tes-Matras-et-monde-celtique-00008.JPG Vietnam92067.jpg


 c-tes-Matras-et-monde-celtique-00007.JPG    de bruyère aussi...

Una association a le projet d' y installer un téléscope pour observer les étoiles : amusante coïcidence ! Observer le ciel était une des principales occupations des druides gaulois comme l'atteste le fameux calendrier de Coligny.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cordier rené 12/02/2017 10:05

bonjour , je ne sais pas si en 2017 ton site est toujours ouvert , oui je partage entièrement ton admiration pour les Cotes Matras , c'est vraiment bien écrit . JE VOULAIS TE SIGNALER que les communes de Noyant et de Gipcy veulent de nouveau (après l'échec de 2008-2009) implanter des éoliennes sur cette belle colline .Si tu partages, mon point de vue, et si tu as des idées pour anéantir ce projet , communiques les moi . ENCORE BRAVO

kéline 29/02/2008 10:04

aquarelle ? en tout cas c'est très joliment dessiné, ça me rappelle mon passage à Clermont l'été dernier où le temps magnifique et l'heure favorable m'avait permis d'en faire quelques photos

kéline 29/02/2008 09:46

j'oubliais : cette page " ajouter un message " se présente lorsque tu vas mettre un message sur un autre site c'est à ce moment là que tu dois faire le changement

Dominique LAURENT 29/02/2008 16:28

Merci : je comprends mieux le problème : je dois partit à Vichy et ne reviens que demain soir : je modifierai mon adresse à ce moment. En même temps que je fibirais mon article sur le pont de Moulins. J'ai travaillé 2 heures dessus et ma version définitive n'a pas été enregistrée... 

kéline 29/02/2008 09:42

peut être suffirait il que tu
changes sur la page 'ajouter un com' l'adresse du site qui figure et qui revient chaque fois.
ce n'est pas http://dominique03.over-blog.fr/ mais bien http://dominique03.over-blog.com/
Avant de la changer, il faudrait que tu décoches la case : " se souvenir de ces informations" et que tu la recoches après correction car sinon le changement ne tiendra pas et l'erreur reviendra. Auquel cas, tu revérifies et corrige à nouveau en décochant la case
j'espère que ça va marcher !
amitiés

dominique03 28/02/2008 18:02

J'ai des problèmes à décrypter ce message : ai-je possibilité d'intervenir à mon niveau ou dois demander de l'aide sur le forum ?

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens