Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 16:39

Le mari d’une personne qui travaillait avec moi a mis à profit sa retraite pour développer sa passion : il fait désormais les marchés et vend à la fois des produits confectionnés par ses copains ou de la volaille qu’il élève. Aussi, quand l’autre jour,  j’ai vu qu’il vendait des oies, je lui en ai réservé une : 7 mois d’élevage, cela donne une viande un peu chère au kilo, mais l’oie est pour moi synonyme des fêtes de Noël.

Je comptais la faire au four. Mais avec quoi la servir ? On m’a suggéré des pommes. Un site de cuisine conseillait de garder la graisse pour tartiner du pain. Et d’Irlande, j’ai rapporté un livre de recettes rustiques que j'ai consulté : l’oie était  farcie avec des pommes et du whisky. Outre ces 2 ingrédients, la farce incluait les abats, un œuf et de la mie de pain. Comme le bouqui que jai rapporté était rédigé en anglais, la mention « bread crumbs » m’a donné une idée.

 

J’ai donc piqué mon oie et l’ai fait rôtir, en récupérant la graisse comme un premier cuisinier le recommandait.

Je suis allée chez le boulanger voir s’il lui restait du pain rassis. Je l’ai râpé et me suis aussi râpé les doigts. Désormais j’utiliserai mon mini hachoir : ça va très bien pour obtenir de la panure.  Comme dans la recette de « crumble » aux pommes, j’ai imbibé cette panure dans la graisse d’oie. J’ai coupé les pommes qui me restaient de ma récolte d’automne, et qui sont donc un peu confites, en petits morceaux que j’ai saupoudrés de canelle. Je les ai fait cuire au micro ondes (2 mn), dans une sorte de moule à manqué, en verre. J’ai posé dessus mon mélange de miettes de pain et de graisse d’oie (je n’ai pas salé : le pain l’était déjà) et en fin de cuisson de mon  oie, ai mis le tout au four pour que celà gratine.

Et puis, comme autres légumes d’accompagnement, j’ai servi des navets simplement cuits à la vapeur et salés, dont l'amertume s'est bien mariée avec les pommes. Et un peu de topinambours cuits, de ceux  qui envahissent mon jardin.

J’ai expliqué ailleurs dans ce blog que je fais cuire mes topinambours à la vapeur, ce qui me permet de les éplucher plus facilement.  Les topines, c’est indigeste : cette fois je les ai arrosées de jus de citron.

 

Dans une prochaine expérience, je flamberai l'oie au whisky   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 12/01/2013 15:06

Encore une bonne recette dont tu as le secret !
bon week-end

patriarch 04/01/2013 07:07

Et je suis sur que ce fut délicieux !!! Bonne journée avec bises

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens