Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:13

P2250653

Sur le site de Bibracte, le forfait "journée gauloise" prévoit un repas :

Pour un cuisinier, c'est un exercice intéressant que d'imaginer un menu avant l'arrivée des tomates, mais surtout celle des pommes de terre !!!, espèces originaires d'Amérique.  

Le repas est accompagné d'un verre de cervoise. On propose aussi des dégustations de vin, tel qu'il était bu à l'époque romaine. Pour les romains, seuls ces sauvages de gaulois buvaient le vin pur. Eux le coupaient avec de l'eau. Et pour conserver le vin blanc notamment, on lui ajoutait .....   Mais, je garde le secret. Allez doncvous-même à Bibracte pour le découvrir. Moi j'ai bien aimé. 

P2250652Mais l'on n'a pas mis de chien au menu, viande consommée par les gaulois. Les découvertes archéologiques et l'étude des ossements, notamment, attestent aussi qu'ils ne mangeaient les animaux d'élevage âgés. Autrement dit, on ne faisait pas de l'élevage pour la boucherie.  

Repost 0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 15:59

Pour moi, Châteauchinon évoque 2 choses : au XVe s., ce fut une enclave du duché de Bourbonnais en Bourgogne.

Et puis, il est lié à un souvenir qui me fait encore rire : celui de cet illustre inconnu, sur le toit de l'hotel du Vieux Morvan, qui derrière François Mitterand profite de la présence des caméras pour faire "coucou" à ses amis et à sa famille.

L'an dernier, au mois de mai,  j'étais dans la Nièvre et je lisais le journal local : le Courrier du Centre, qui m'a appris qu'il était alors employé à la mairie de Chateauchinon et qu'il a fait une belle carrière dans la banque. Par contre, je n'ai pas réussi à mémoriser son nom. 

 

Je me suis  bien gardée de me rendre à Châteauchinon le 10 mai. J'y allée le dimanche précédent :

le site est un superbe site d'oppidum, auquel on accède par une route en lacets, sur laquelle peinent de nombreux cyclistes.

De la ville médiévale, il reste de beaux bâtiments, mal mis en valeur. On a abattu ce qui paraissait vétuste et construit du neuf.... à vocation sociale !

Devant la mairie, il y a une fontaine signée Nikki de Saint Phalle :

P3141178

 

P3141179

J'ai eu un moment de compassion pour l'élève de l'ENA, tout content d'avoir été intégré dans l'administration préfectorale à l'issue de son concours de sortie et à qui l'on dit :

"Tu es affecté à la sous préfecture de Chateauchinon !".

D'extérieur, le logement de fonction est sympa...

P3141177

et puis, ce n'est souvent que pour deux ans !!!!

 

 

Repost 0
Dominique LAURENT
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 15:57

A quelques kilomètres de VEZELAY, voici un site très intéressant.

On a trouvé des captages d'eau thermale qui remontent au néolithique : 19 puits de captage en bois datés du 23e siècle avant notre ère grâce, à la dendrochronologie.

Les vestiges d'un temple circulaire de lépoque celtique ont été trouvés. Puis, à l'époque gallo-romaine, des thermes ont été édifiés. Un bâtiment pour les hommes, un bâtiment pour les femmes (des vestiges de produits de maquillage ont été retrouvés sur place). Les traces d'une pallestre et de son péristile, restaurés, sont bien visibles, ainsi que le système d'hypocauste, le chauffage central de l'époque. L'eau thermale contient de nombreux oligo-éléments.

P2190062

Ici, les traces d'une piscine de l'enceinte cultuelle.

Au XVIIe siècle, les thermes ayant disparu, des faux sauniers ont exploité les sources pour tenter d'échapper à l'impôt sur le sel dans ce pays de grande gabelle. Rappelons que le site de Halstatt, qui a donné son nom au premier Age du Fer de la période celtique fut lui-même un site d'exploitation du sel (de sel gemme, plus précisément). 

 

P2190049

Dans les bassins, on a retrouvé, outre des monnaies comme dans bien des fontaines miraculeuses, des statuettes en terre blanche de l'Allier   petit patrimoine .  ce qui a naturellement attiré mon attention. 

Repost 0
Dominique LAURENT
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 13:19

Je regrette que la rénovation du marché couvert ait  bien abouti à ce qui était prévu.

 

ça ....

 

P1310009

avec des plantes en pot !!!

et qu'on n'ait pas tenté, dans une Ville d'Art et d'Histoire, de préserver le charme Belle Epoque de la construction primitive comme on a su la faire ailleurs, notamment à Dijon.

P2100553

Même s'il fallait créer de la surface pour Monoprix qui va déménager du site historique des "Nouvelles Galeries"... dont on nous assure qu'il ne sera pas détruit (il est inscrit à l'inventaire supplémentaire des M.H.).

 

Mais comme je suis d'un incurable optimisme, en observant de près comment tout ceci avait été monté, je me dis que cette structure banale n'a pas irrémédiablement détruit l'existant. Et qu'une restauration, aux frais du contribuable, sera toujours possible.

 

PA090124

      PA090126

 

PA090125

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 15:23

L'histoire m'a été narrée il y a fort longtemps déjà par mon amie Catherine.

A l'époque, nous étions étudiantes et Catherine se passionnait pour la géomorphologie, matière qui m'a toujours laissée perplexe. Je mets en lien la bibliographie d'un de nos anciens profs que j'ai trouvée sur internet  (    ) : même les titres ne m'évoquent rien.

En tous cas, c'est une activité saine puisqu'elle nécessite d'aller sur le terrain. Aussi, chaque été, Catherine allait-elle faire un stage pour ramasser des cailloux avec un petit marteau et établir des cartes. Cette année-là, elle était en Ardèche aux alentours du 14 juillet. 

Ressentant le sentiment d'être envahis par les hollandais qui avaient racheté nombre de maisons abandonnées dans le secteur, des habitants avaient dit au groupe d'étudiants avec lesquels ils avient sympathisé autour d'un verre, au bistrot du coin : "Venez-donc à la fête que nous organisons après le feu d'artifice : au moins, nous serons entre français".

"Tu te rends compte, m'avait dit Catherine, qui était comme l'on dit "très typée" (dans l'île dont ses parents venaient, les invasions ont fait succéder les arabes aux normands et les deux descendances se retrouvent dans une même famille) avec la tête que j'ai ! Et avec moi, il y a avait S. (qui était sénégalais) et X. (un algérien)"....

Oui, mais eux parlaient français !!! Ceci dit, je ne suis pas très sûre que s'il y avait eu une épidémie de phénomènes inexpliqués, celà  aurait suffi à les sauver de la vindicte populaire ! 

 

Repost 0
Dominique LAURENT
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 12:46

Le Morvan est une région très verdoyante. Vers 56 avant notre ère, Jules César passa une année complète à Bibracte. Les récentes découvertes en archéologie ont démontré que le pays était alors déboisé : on cultivait beaucoup de céréales, au point qu'on pense que la Gaule servait à alimenter Rome, et que ce serait une raison de la guerre des Gaules, mais le bois était aussi la seule matière première pour la construction, pour obtenir le charbon de bois, indispensable à la métallurgie.

Mais le Morvan est aussi le pays des eaux et des sources :

P3020778

 l'établissement thermal de Saint Honoré les Bains a été construit sur d'anciens thermes gallo-romains.

 

Un pays de créatures fantastiques associées aux sources : les vouivres et les déclinaisons diverses du mot 

P3080934P3060911

 

sur le site de Bibracte il y a une pierre de la Wivre. En Bourbonnais on en trouve trace au travers de toponymes comme les Vesvres.  les Vesvres et Foulet, à Yzeure (03)

 

Je ne serais pas surprise qu'il y ait aussi des feux follets !

Repost 0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 13:15

Au Portugal, des azulejos, il y en a partout.

P7200872dans les églises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P7280509sur les églises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Braga13dans les hôtels particuliers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P7230210pour décorer les gares des petites villes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF1615dans la gare de Porto (une merveille !!! dommage que les horaires soient si malpratiques pour venir de France !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P7230187pour accueillir les amoureux des bancs publics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chaves 49dans les villes thermales, fort nombreuses dans ce pays. Les Romains, qui appréciaient la balnéothérapie, s'y sont implantés très tôt.

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 17:18

S'il n'y avait pas eu deux accidents de voiture sur le périphérique, à MILAN, la voiture ne serait pas restée coincée3 heures et demi dans un embouteillage, et je n'aurias jamais cherché un hébergement à BRESCIA. 

DSCF1874 DSCF1863

DSCF1871

 

 

 


DSCF1872

Cette ville universitaire vaut vraiment le détour et mérite qu'on s'y attarde plus d'une nuit.

J'ai repéré que Mantoue n'était pas très éloignée : c'est la ville dont était originaire la mère du Connétable de Bourbon.  

 

 

 

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 00:00

Même amputé de son appareil photo, le touriste se repère à de nombreux détails : il a souvent des circonstances atténuantes s'il est "froissé" par exemple. Mais ils y a des gens formidables : je me souviens d'un séjour en Crète. Après trois semaines de marche avec un lourd sac à dos, deux des participantes ont extrait pour notre dernier repas, pris au restaurant à Héraklion, deux petites combinaisons très élégantes et parfaitement repassées qu'elles avaient conservées sans dommage au fond de leur sac ! 

En république tchèque, nous avons été surpris par un brusque refroidissement du temps, devenu également très pluvieux : il a fallu improviser en portant un imperméable et des chaussures d'été. Ce qui, à Loket, jolie petite ville médiévale au milieu de nulle part n'est pas passé inaperçu.

Le chapeau de brousse, porté sur le lac d'Iseo,en Italie, et le teint fleuri, permettent d'affirmer, sans se tromper, que nous sommes ici en présence d'un très beau specimen de touriste britannique.

DSCF2060  DSCF2061

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 17:15

Y compris en Europe. Et je trouve que c'est très stimulant.

Dans les épiceries d'Idro, un lac des alpes italiennes, j'ai trouvé des fruits qui m'étaient encore inconnus.

DSCF2002

Au goût, ce n'est pas terrible. Mais quand même meilleur que les nèfles qui poussent dans nos haies et que l'on trouve quelquefois sur le marché de Moulins.

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens