Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 12:18

pour réduire le déficit du budget de l'Etat....
et qui a été abolie à la Révolution : demander aux fonctionnaires qu'ils payent pour occuper leur emploi.

Le conseiller Paulet,  sous le règne du roi Henri IV, a donné son nom à la "paulette", qui officalisait une pratique plus ancienne, sous forme d'un impôt annuel.
Dans les hautes sphères, l'hérédité de la fonction était asssurée. Mais celà, c'est encore largement pratiqué (cf. P. Bourdieu, la nomenklatura française).

D'un point de vue pratique, je propose d'estimer, à partir de la grille indiciaire de la Fonction publique, la valeur d'un poste, sur une vingtaine d'années.
Les fonctionnaires  s'acquitteraient ainsi d'un vingtième de la somme calculée chaque année. On ferait une enquête sur leur bonne santé (pour que la mesure soit rentable, il faut en effet qu'ils travaillent plus de 20 ans).
En dehors du corps Préfectoral, de celui des Inspecteurs des finances, des Conseillers d'Etat et des juges des Chambres et cour des comptes (la liste devrait être négociée avec les syndicats), au lieu de leur verser des "pensions", on leur réserverait une place dans un Hôtel Dieu au bout de quarante ans de carrière. Exceptionnellement, après consultation du Conseil National à la santé, on pourrait les accueillir un peu avant s'il advenait qu'ils soient grabataires (à condition que leur maladie soit imputable au service). 





 (c'est ce l'Hôtel Dieu chargé de l'accueil des anciens serviteurs du duc était placé à Moulins sous le vocable de saint Julien, et bien situé, à proximité des commerces, dans la rue d'Allier, approximativement à l'emplacement de l'actuel Monoprix qu'on parle de réaménager en logements. Faisons en donc des logements sociaux  
On ne leur verserait une simple indemnité pour couvrir leurs frais d'habillement et de logement pour ceux qui ne bénéficieraient pas d'un logement de fonction para nécessité absolue de serice. On leur assurerait un repas par jour, à prendre au restaurant administratif le plus proche.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 18/02/2010 08:35


lol je reconnais bien là ta malice et les points de vues de notre cher Patriarch.
bonne journée


patriarch 16/02/2010 20:44


Nous pourrions aussi le faire pour les ministres et présidents de la république. Quand je vois les avantages en nature qu'ils perçoivent en plus de leur salaire sans compter les voyages à nos
frais, les retraites dont ils ne parlent jamais de réviser et le taux, et les dates sans oublier les cumuls, j'ai envie de gerber !!!


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens