Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 13:24

Qaund je n'ai rien d'autre à faire le 14 juillet au matin, je regarde (à la télévision) le défilé. 

Et je m'ébahis devant les spahis et vibre en entendant résonner "Tiens, voilà du boudin".

 

Bientôt de Longchamp on foule la pelouse
Nous commençons par nous installer
Puis je débouche les douze litres à douze
Et l'on se met à saucissonner.
Tout à coup on crie : "Vive la France
Cré dié, c'est la revue qui commence !"
Je grimpe sur un marronnier en fleurs   (N.B. : on remarquera qu'en 1888, les marronniers fleurissaient deux mois plus tard que maintenant)
Et ma femme sur le dos d'un facteur.
Ma sœur qu'aime les pompiers
Acclame ces fiers troupiers.
Ma tendre épouse bat des mains
Quand défilent les Saint-Cyriens
Ma belle-mère pousse des cris
En reluquant les Spahis,
Moi je faisais qu'admirer
Notre brave général Boulanger.

Refrain :
Gais et contents
Nous étions triomphants
De nous voir à Longchamp
Le cœur à l'aise.
Sans hésiter
Nous voulions tous fêter
Voir et complimenter
L'armée française.

Cette chanson de Paulus, se moque de la revue offerte par le général Boulanger, le 14 juillet 1888, pour fêter la victoire de l'armée coloniale au Tonkin.

Car quand on parle de valeurs républicaines, il faut garder présent à l'esprit qu'elles sont susceptibles de varier au fil du temps.

 .

Y avait-il une certaine malignité de la part de la droite, pour valider qu'il s'agissait d'une cérémonie républicaine, à faire remarquer que la création du défilé du 14 juillet   était une création de la IIIe république ? Ou une véritable absence de culture historique ? Je  remarque qu'à l'exception notable de J.-L. Mélenchon, à gauche, la première réaction a été de conspuer la rivale qui monte : pour rétropédaler dès le lendemain. Quand on s'est rappelé le contexte international des années 1880 ! 

 

On peut faire évoluer les valeurs que l'on veut véhiculer : sans doute faire défiler des chars et des missiles sur les Champs Elysées c'est un peu "trop". Et puis, c'est très cher : il est fini le temps où l'on était obligé de faire rouler les camions dans la cour de la caserne pour utiliser le budget !

En revanche, la présence d'un régiment franco-allemand a été un beau symbole. Et, moi qui ne connaissais que les chansons de la guerre d'Espagne (un brin sanguinaires) j'ai vécu un grand moment quand le roi Juan Carlos avait été invité et que l'armée espagnole a défilé sur un paso doble !!!.

J'espère qu'un jour, quand Berlusconi sera à la retraite, défileront des bersaglieri : ils sont tellement mignons avec leur plume ... au chapeau (et j'avais beaucoup ri à la lecture du roman de Charles Exbrayat).

Et puis, franchement, dans la fête du 14 juillet, ce qui est le plus sympa, c'est bien le bal sous les lampions... Une sorte de grande "Fête des voisins".     

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Dominique LAURENT
commenter cet article

commentaires

kéline 02/08/2011 09:54


J'ai raté, je viens de l'apprendre en te lisant, le défilé franco-allemand qui m'aurait bien plu aussi et celui de l'armée espagnole au rythme du paso doble.


patriarch 18/07/2011 19:16


A partir du moment qu'il n'y a plus de conscription, ce n'est plus l'armée républicaine, c'est bien une armée de métier, et je n'aime vraiment pas trop cela. La conscription, ne serait-elle que de
8 mois changerai la donne...
Bonne fin de journée. (C'est un peu comme le terme république) enlevé sur les timbres pour moi....C'est renié la république.....


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens