Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 19:30

Le marché du "hallal" est très porteur : avant Quick, Carrefour l'avait compris et un certains nombres d'industriels de l'alimentation. Lorsque j'avais été sensibilisée au sujet, le public ciblé était surtout une clientèle aisée des émirats du Golfe persique. Les producteurs de "poulets bourbonnais" survivent grâce à l'intérêt des rabbins pour leur production (je tiens d'un agriculteur de cette filière que 70 % des poulets bourbonnais sont diffusés dans des boucheries kasher).

 

Personnellement, manger "hallal" ou "kasher" ne me met pas des boutons. Sans le savoir, j'ai dû manger "hallal" dans les petits restaurants du Maroc ou de Tunisie : j'aime toute les cusines de la Méditerranée. La nourriture kasher, je l'ai testée à Berlin, dans le quartier autour d'Orianenburgstrasse et de la neue Synagogue : on y sert une cuisine inspirée de l'Europe centrale, à la fois traditionnelle et inventive.

 

Dans l'affaire des restaurants Quick dédiés uniquement à l'hallal je me pose toutefois deux questions :

- Pourquoi les familles musulmanes peu argentées de ces quartiers veulent-elles dépenser 7 € pour ingurgiter un peu de viande hâchée, noyée dans la graisse et inserrée entre deux tranches de pain qui a la consistance d'une éponge et arrosée une sauce à base de tomates très sucrée ? Alors que pour un coût indentique elles peuvent consommer un kebab plus goûteux chez un petit auto-entrepreneur de leur entourage ?

- Si le goût de la viande hallal est le même que le goût de la viande qui ne l'est pas, argument mis en avant pour convaincre que les non musulmans sont les bienvenus, pourquoi, à l'inverse, vouloir manger hallal puisque l'argument se retourne tout aussi bien ?

 

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 02/09/2010 21:18


Je ne mangerai jamais ni halal ni casher. Mais il n'y a pas de Quick casher, les juifs ne font pas de prosélytisme. Je suis allée dans des pays musulmans mais je ne puis affirmer que le halal était
la règle générale à l'époque comme elle le sera bientôt en France où on islamise à tour de bras dans la fièvre intégriste alors que 10% à peine des français sont musulmans ( jusqu'à présent ).
Enfant, j'ai trouvé horrible qu'on égorge le cochon pour le vider de son sang et qu'il hurle pendant des heures sans que le charcutier mon voisin ne s'en préoccupe.
On a appris depuis à éviter la souffrance aux animaux et on les assomme avant de les tuer alors pourquoi les égorger à vif et les saigner à mort en leur tournant la tête vers la Mecque ?
Par ailleurs on nous impose un choix religieux si on ne nous propose que du halal, je n'ai pas envie de payer une taxe à l'imam ou de nourrir des escrocs qui proposent du faux halal pour duper les
naïfs.


Dominique LAURENT 03/09/2010 08:53



Cette histoire de halal est suspecte car effectivement, pendant longtemps, les musulmans de France ne se sont pas préoccupé de savoir comment étaient tués les animaux. En ce qui concerne le
kasher, il semble que ce qui est important, c'est la présence d'un rabin. Il y a aussi du vin de Bourgogne kasher : ça leur assure une sorte de dîme et surtout d'intéressants débouchés aux
producteurs. Le hurlement du grain de raisin que l'on cueille ne doit pas poser un trop grand problème de respect de la plante. J'ai découvert cette année l'histoire du "poulet bourbonnais"
qui postule pour le label AOC : il est trop cher pour un circuit de distribution normal.  


L'argument qui atteste de la mauvaise foi est effectivement celui qui met en avant : "ça a le même goût, alors vous pouvez bien vous cnvertir à l'halal puisque vous n'avez, vous, pas de tabous
religieux". Quick était au départ une filiale du groupe Casino, de Saint-Etienne, c'est pourquoi je le privilégiais par rapport à Mac Do.  Mais à Moulins, on peut manger pour 2 francs 6
sous sur la place d'Allier. Inutile de prendre sa voiture pour aller à la sortie de la ville !!!!!



Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens