Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:57

Tous les ouvrages évoquant les obsèques de la duchesse Anne Dauphine, veuve du duc Louis II et qui fut inhumée à Souvigny en 1417, rapportent la présence à cette cérémonie de l'évêque de Tunis.

Si l'Afrique du Nord a bien été chistianisée à la fin de l'empire romain, s'il existe bel et bien actuellement un diocèse de Tunis ainsi que l'atteste son site internet, à l'exception de cette mention, la nomination d'un évêque pour Tunis, terre musulmane, au XVe siècle, ne pouvait qu'être virtuelle. Comme est virtuelle cette fonction d'évêque de Partenia, un évêché situé sur les hauts plateaux de Sétif en Algérie, disparu au Ve siècle, attribué à Mgr Jacques Gaillot, démis de sa charge d'évêque d'Evreux.

 

Je n'ai jamais lu le document original : il serait intéressant de voir si on peut effectuer une autre transcription et restituer un "o" mal formé. En mai 1415, on relève, à Cleppé, résidence forézienne d'Anne Dauphine, le présence d'un évêque de Tunes ou Tunos (AD Loire f° 50). Or, en Méditerranée, existait alors un évêché dépendant de Rome sur l'île grecque de Tinos. Le même registre des comptes de l'hôtel d'Anne Dauphine nous apprend qu'elle reçut à sa cour Regnardin, chevaucheur de l'écurie la reine de Cécile (Sicile). Et elle avait une grand-tante, Marie, fille du duc Louis Ier de Bourbon, qui fut reine de Chypre, d'une principauté en Grèce continentale disparue en 1432 et impératrice de Constantinople. Elle fut inhumée à Naples. Les liens des ducs de Bourbon avec les pays de la Méditerranée étaient, on le voit, étroits. 

 

L'ile de Tinos est voisine de l'île de Délos. J'y ai séjourné parce que la mer est moins agitée pour accéder à Délos depuis Tinos, plutôt que par Myconos. 

096

C'est actuellement un lieu de pélerinage car une icône sainte y a été découverte. J'ai vu des "pénitents" gravir cette rue, depuis le port jusqu'au sanctuaire, sur les genoux. L'un, même, portait sa mère paralysée sur son dos.

103

104

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu fréquentée des touristes, Tinos est un lieu agréable. Ses pigeonniers sont de vraies dentelle de brique : influence arabe, sans doute.plan Tnos

098098 bis

Les Vénitiens aussi, ont laissé leur marque : un fort surplombe l'île.

109

Proche de Mykonos et de ses moulins blanchis à la chaux, les collines de Tinos en étaient dans les années 1980, elles aussi couvertes. Mais ils étaient à l'abandon : 

 112 bis

Au hasard d'une promenade, dans une chapelle en ruines :

099 bis

Et dans sur le places des villages du coeur de l'île, il est agréable de boire un ouzo à l'ombre d'un olivier centenaire, à côté d'un pope :

114

Je dois à la vérité que les femmes seules n'y sont pas toujours les bienvenues.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article

commentaires

Momo 20/03/2014 08:53

Thomas, Tu es quelqu'un de très très faux et VIVE M.KARNEIS SISI et brandon johan et m.dussauze

Thomas 20/03/2014 08:51

fo aprendr a prlé corectment psk moi jsuis tre for en baston donk ferme ta guele sisi #NikeTaMere . Merci <3 .A.

patriarch 02/02/2011 10:04


c'est une île des Cyclades, les autres îles sont aussi belles à visiter


kéline 01/02/2011 17:58


Très intéressant. Poser la question Tunis ou Tinos c'est aussi ouvrir le débat sur toutes les confusions du passé qui peuvent naître suite à une voyelle mal écrite, à un mot mal orthographié. Je
comprends que des historiens puissent aller chercher au fond des manuscrits des précisions pour clarifier une interrogation. Jeu de l'esprit qui doit apporter de grandes satisfactions.
Bonne soirée Dominique


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens