Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 13:14

Je ne me suis jamais vraiment intéressée aux Suisses. Mon père avait un ami dont la femme était suisse : elle était protestante et sa fille n'a été baptisée qu'à l'âge de 14 ou 15 ans, alors que moi, j'avais 3 mois et que le curé de mon village avait pris le soin de me consacrer à la sainte Vierge pour tenter de me mettre à l'abri de la mauvaise influence des instituteurs au milieu desquels j'allais être élevée.
Lorsque j'habitais Ambérieu j'avais tenté une incursion sur les bords du lac de Genève, mais avais été découragée par le taux de change et le coût de la vie. En revanche, j'avais remarqué que la campagne, qui du côté français sentait la campagne, une fois passée la frontière sentait ... le propre !
J'ai aussi rencontré un jeune couple de suisses francophones lors de mon séjour linguistique à Berlin. Ils s'étonnaient que je puisse m'intéresser à cette langue : c'est bien parce qu'eux n'avaient d'autre solution que d'aller chercher du travail chez les suisses germanophones (une espèce de "boches", m'avaient-ils précisé) qu'ils s'étaient inscrits à un stage d'allemand intensif. Recoupée avec d'autres, cette information m'avait convaincue que bien que vivant ensemble depuis 500 ans, les habitants des cantons confédérés helvétiques n'étaient pas d'accord sur grand chose.
A Rome, au Vatican, j'en ai photographié un (de Suisse). Restée sur l'idée qu'ils étaient tous calvinistes, je m'étais étonnée qu'ils puissent veiller sur le pape. Et leur costume est croquignolet !
Bref, pour moi, les suisses étaient tous calvinistes. D'autant que travaillant actuellement sur le XVIe siècle en Bourbonnais, j'ai suivi la trace des protestants qui ont survécu à trois guerres de religion et une révocation de l'Edit de Nantes (il n'y a pas eu de dragonnades dans notre région). J'en ai retrouvé à Genève (mais aussi en Prusse). 

L'architecture des temples protestants est discrète. Etant logée non loin de là, et divers concerts (pas chers) s'y donnat, j'ai eu l'occasion d'explorer la "französiche Kirche" à Berlin. C'est rond, blanc, propre et sans une fioriture.
Aussi, quand j'ai appris l'affaire des minarets, j'ai pensé que c'est parce que les suisses aimaient la discrétion en matière de religion, qu'ils avaient décidé que rien ne devait dépasser sur les mosquées.

Quelle n'a pas été ma susprise d'apprendre que 44 % des suisses se déclaraient catholiques (voilà pourquoi il y en a à la cité du Vatican) et 35 %  protestants, mais que leur nombre a diminué depuis 20 ans car de plus en plus de suisses se réclament comme étant sans religion : laïcs, athées ou agnostiques ... 

Au printemps, je dois me rendre à Neuchâtel pour un congrès : je vais les observer de plus près.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 07/12/2009 09:45


Lol oui c'est un pays propre, je suis allée souvent en vacances en Suisse, (j'aime la montagne et les lacs ) et je l'ai remarqué aussi mais je n'aurais pas su l'exprimer avec autant d'humour.
Merci pour ces précisions sur les croyances religieuses
Ah comme le curé de ton village était prévenant :)))


patriarch 06/12/2009 20:01


Ca fait longtemps que les gardes du Pape ne sont pas tous suisses, je crois. Il doit aussi y avoir des Italiens aussi. je sais qu'il y a une taille minimum !!! Bonne soirée .


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens