Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 12:03

Il paraît que les français ne savent pas calculer leurs intérêts de Livret A. A plus forte raison leurs intérêts d'emprunts.

Autres temps , autres moeurs : ce type de "calcul" occupait fort les écoliers des années 1910 (cf. les Cahiers de Marthe Damoret).

Les restaurateurs et cabaretiers, eux, savent compter. Il y a deux ans, ils avaient obtenu que les produits qu'ils vendaient soient assujettis à une TVA à 5,5 %. Avant de baisser leurs prix TTC, ils avaient bien pris soin de les augmenter (dans un café que je ne dénoncerai pas, le petit noir était passé de 1 € 20 à 1 € 50 deux semaines avant l'application de la mesure. A la date d'échéance, ils l'ont baissé... à 1 € 20 !!! - Chez le voisin, la carte a été changée : le repas à 15 € en a carrément disparu. Par contre, le menu à 20 € a bien été diminué à 18 € 70).

L'augmentation de 1,5 % (de 5,5 % à 7 %) qu'on va appliquer va, paraît-il, les mettre sur la paille. J'entendais l'autre jour un restaurateur parisien se plaindre qu'avec ces augmentations de charges, il allait devoir faire passer son menu à 17 € à 20 €, soit une augmentation de 20 % !!!

Je rappelle un petit principe : sur la matière d'oeuvre qu'ils achètent et transforment, ils ne payent pas de TVA, puisqu'elle leur est remboursée.  Je veux bien admettre qu'il leur faut consentir une avance de trésorerie.

Sur les produits qu'ils ont transformés et qu'ils vendent avec une valeur ajoutée, restaurateurs et cafetiers ne payent pas de TVA : ce sont leurs clients qui s'en acquittent. Eux la collectent simplement.

C'est sur la différence prix de vente hors TVA - prix d'achat hors TVA qu'ils doivent se dégager une marge (un bénéfice comme l'on disait dans les problèmes de calcul d'école primaire).

Les marges les plus importantes sont dégagées sur le petit noir, les sandwiches et sur les salades composées (peu de main d'oeuvre nécessaire, temps de transformation réduit).

Ce que je ne comprends pas, en revanche, c'est pourquoi les sandwiches vendus par les boulangers seront asujettis à une TVA à 7 % et ceux vendus en grande surface, sous blister plastique, à une TVA à 5,5 %.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 20/11/2011 15:23

Hé ben, on s'était donc fait avoir dans cette diminution " apparente " car ce restaurateur que tu ne nommes pas n'a pas dû être le seul à agir ainsi.
Ca vaut le coup de savoir compter :)
Merci

patriarch 17/11/2011 06:52


Tout juste, nous sommes toujours les dindons de la.... farce....

belle journée !!


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens