Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 13:10

Ma mère s'est fait voler sa carte de crédit à Prague...
C'est une ville touristique, c'est un risque que l'on sait pouvoir encourir. On se méfie aussi des bousculades dans le métro. Mais elle se l'est fait voler dans la boutique du musée Mucha : il y avait 5 clients et 3 employés... J'ai pensé qu'il serait utile d'aller faire une déclaration de vol dans un poste de police. Dans la journée qui a suivi, je n'en ai pas repéré un seul.
L'ambassade de France, à laquelle j'ai téléphoné, le soir, m'a donné l'adresse de celui qui est au centre ville : mais si j'avais bien retenu le nom de la place (Jungmannova Nemesti), j'avais négligé de prendre le numéro. 

En France, pas besoin de numéro : la vue du planton qui garde l'entrée suffit. En Angleterre, on repère le "bobbies" à mille lieues, en Italie, les carabiniers n'hésitent pas à sortir dans la rue pour exhiber leurs uniformes bien coupés (et tout amateur de romans policiers sait qu'à Florence, leur poste se trouve dans le palais Pitti !).... Mais à vrai dire, je n'ai jamais eu affaire à la police.

Dès potron minet (j'adore cette expression), nous voilà place Jungmannova. J'avise un bâtiment qui héberge une administration quelconque, et demande, à un guichet, si quelqu'un parle l'anglais ou l'allemand. Et après une réponse favorable ("ein bischen deutsch), où se trouve le poste de police. "Police ? non, nous ne voyons pas".

Puis, la banque voisine : normalement, s'il est un établissement qui doit savoir où est implanté le poste de police, en cas de besoin, c'est bien une banque. Conciliabule entre les employés : "non, il n'y a pas de poste de police sur la place".

Un magasin de chaussures, peut-être ? Même ignorance. Nous essayons une impasse, voisine d'une église : on arrive sur un jardin public et des employés d'une cantine font une pause, mais de police, point ! 

Ma mère, à 80 ans, commençait à trouver lassant de tourner autour de la place Jungmannova  : nous avons avisé un café et fait une halte agréable. La serveuse était charmante, et avait envie de parler anglais. Nous lui expliquons l'histoire de la carte de crédit volée : elle est vraiment désolée de l'insécurité qui se développe à Prague.  " Savez-vous où nous pourrions trouver un commissariat de police pour faire une déclaration de vol ? On nous a dit qu'il s'en trouvait un sur cette place". "No ?" - "Yes !" Elle m'apprend qu'elle ne travaille pas depuis longtemps dans la capitale et va s'informer auprès de son patron. "Allez voir sur la droite". 

Je vais voir à droite sur la place : et prends une photo. Il y a une très jolie porte "art nouveau" : l'immeuble est délabré, mais n'héberge manifestement pas de poste de police.

En prolongeant encore un peu plus à droite, j'arrive à un kiosque d'information touristique : "oui, il y a bien un poste de police, mais sur la gauche" et elle m'indique le café dont je venais de sortir.

Cette situation a toutefois pour moi un air de "déjà vu" ou plutôt "déjà lu". Et je me promets de relire Le procès et le Château, qui figurent dans ma bibiothèque, à la lettre "K" (comme Kafka), section "littérature étrangère", mais dont je ne garde que de vagues souvenirs.




Pourquoi, à deux doigts d'abandonner, suis-je entrée dans un bureau de change ? Les deux jeunes gens qui étaient là ont fait une plaisanterie que je n'ai pas comprise à propos de "police secrète" et l'un d'eux m'a accompagnée au pied de l'immeuble, où, au 2e étage, dans un appartement repeint de frais, des policiers parlant l'anglais avec un fort accent slave et deux jeunes femmes interprètes, prètent une oreille attentive aux touristes qui ont réussi à les dénicher.

 

Partager cet article

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article

commentaires

LIZOTCHKA 08/08/2009 10:08

En tout cas la porte Art nouveau est très belle. Pour le reste... un peu kafkaïen en effet ! Ce n'est surement pas très agréable sur le moment. En Russie aussi, il faut deviner certaines choses parfois, les indications peuvent être très sommaire. On peut galérer même en connaissant la langue !

la Californienne 04/08/2009 23:59

Merci pour cette petite histoire de ta visite comme touriste -- et ton usage de l'anglais pour obtenir les infos et trouver la police. Les langues etrangeres sont quelquefois bien utiles, n'est-ce pas ? La porte est bien interessante et me plait beaucoup aussi -- beau dessin bien rempli du style art nouveau. Bonne semaine !

kéline 30/07/2009 16:55

un petit rajout tout de même, j'en suis désolée pour ta maman qui, je suppose, n'a plus jamais entendu parler de sa carte de crédit tout comme c'aurait été le cas en France même si on a moins de mal à trouver le commissariat

kéline 30/07/2009 16:20

Ca alors, c'est hallucinant ! mais j'avoue que c 'est le genre d'anecdote de voyage que j'adore

patriarch 13/07/2009 20:20

Il faut donc monter au paradis pour porter plainte !!!

Bonne soirée.

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens