Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 00:00

J’avais prévu de lancer une recette de cuisine d’automne …

L’actualité aidant, voici en avant première un court extrait de la conférence que je vais faire sur Catherine de Médicis, qui fut duchesse de Bourbonnais de 1562 à 1566, et fit au moins 3 séjours à Moulins.
Catherine, la méchante reine, souffrit de la diffusion de nombreuses rumeurs. Comme il est attesté pour le duc Jean II de Bourbon (1426 – 1488), elle s’intéressait à la science, mais aussi à l’astrologie, à l’alchimie, cherchant à expliquer l’inexplicable. Elle a ainsi cotoyé Michel de Notre Dame, qui était aussi médecin et un peu chimiste. A Salon-de-Provence, où il était né, il avait confectionné, pour lutter contre l’épidémie de peste, qui ravagea la Provence en 1548, des pastilles à sucer. L’épidémie étant arrivée à Lyon, les consuls le firent venir dans cette ville.
Vers 1571 apparaît à la cour de France un certain Cosimo Ruggieri,  un florentin, fils d’un autre Ruggieri qui était médecin-astrologue du père de Catherine, Laurent II de Médicis, duc d'Urbin. Il. Il établit des horoscopes pour elle et ses enfants, comme 80 ans auparavant, Conrad Heingartner et Antonio Chiapucini l’avait fait pour le duc Jean II. L'ambassadeur Alamanni rapporta que Cosimo Ruggieri « faisait profession, entre autres choses, de connaître assez bien l'astrologie et surtout l'astrologie judiciaire, consistant à prédire l'avenir. (...) À cause de cela (...), il arriva, il y a peu de temps, dans un tel crédit près de la Reine mère du Roi, qu'en outre qu'il avait continuellement l'oreille de Sa Majesté  et savait une infinité de choses de cette façon et d'autres, il fut choisi, il y a peu de mois, pour enseigner la langue toscane au duc d'Alençon, ce dont il tirait de raisonnables profits ». Ses nouvelles fonctions lui permettent donc de frayer avec l'entourage de François, duc d'Alençon. Il fréquente alors le parti des Malcontents dont François d’Alençon était le leader et fut impliqué dans un complot. Des présomptions d'envoûtement ne tardent pas à surgir, étayées par la découverte d'une figurine en cire dans les affaires d’un des conjurés, La Môle. Elle était présumée réprésenter Charles IX. L'état de santé du roi s'altéra gravement à la fin du mois d'avril 1574, ce qui renforça les accusations de sorcellerie. Cette figurine était l'oeuvre de Ruggieri qui fut ainsi compromis dans le complot. De là à supposer que la reine mère pratiquait elle aussi la magie noire, il n’y avait qu’un pas.

Comme on ne prête qu’aux riches, on l’a aussi accusée d’être une empoisonneuse (son « cabinet des poisons » a longtemps été montré aux touristes par les guides du château de Blois).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LIZOTCHKA 31/10/2008 21:07

Sarkozy est en bonne santé, pour l'instant!

Dominique LAURENT 01/11/2008 08:35



Dans une réponse à PATRIACH, je donne quelques trucs pour se défendre contre les mauvais sorts ! Si le président a besoin de moi, je cherche à arrondir mes fins de mois et m'offre comme
"consultante".



patriarch 31/10/2008 10:29

Je m'étais fait une poupée de "zombi" avec les traits de qui tu sais. Je vais donc pouvoir en acheter une vraie de vraie !!! J'ai aussi de grande aiguilles qui passent de part en part !!

Rires !!

dominique 01/11/2008 08:32


Je possède une grande expertise en matière de magie noire : ma première affectation fut en effet la Sarthe : pas le Mans !, non Mamers, pays chouan, au fin fonds du bocage. Je sortais alors de fac,
où l'on discutait beaucoup, mais pour manipuler des grands concepts ! Et me voilà nommée dans un lycée au coeur de nulle part et où je devais cohabiter 40 heures par semaine avec un vieux
collègue (il avait alors 42 ans !) qui pour moi était un extra terrestre la vie selon Louus Jussien était pour moi une découverte aussi exotique que d'aller à la rencontre d'un bushman ou un
aborigène australien.
Entre autres choses, il se méfiait des jeteurs de sorts (encore nombreux en Sarthe et en Mayenne). 
C'est donc par lui que j'ai appris un certain nombre de choses, somme toutes rassurantes : quand on est victime d'un mauvais sort, il faut retrouver qui en est à l'origine. Il est bon de se faire
aider d'un "bon sorcier" qui, avec son pendule trouvera des pistes. Et dès qu'on a trouvé le coupable, il y a "choc en retour", à savoir que la personne mal intentionnée se retrouve victime de
ses propres intentions maléfiques. Intéressant, non ?
Il est difficile d'établir des statistiques, mais dans l'Allier, et le Berry voisin, où des pratiques magiques ont été pratiquées jusqu'au début du XXe siècle, il y a encore de très
nombreux croyants. La société d'histoire locale dont je suis membre, à  chaque fois que nous mettons en vente de vieux bulletins, au moment des forums des associations, notamment, les
articles publiés dans les années 1980, sur les "sorciers et marmoinages" (les formules qu'on marmonne) font de gros succès ! 
Par contre, en politique, on a préféré des solutions plus radicales : en 1941, c'est une bombe déposée sous son lit par une femme qui l'avait séduit, qui a tué Marx Dormoy.
   


Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens