Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:14

Il pleuvait...
J'ai rapidement trouvé un parking, à proximité de la  "torre pendente".
A travers la porte d'entrée de la ville, l'ensemble architectural apparaît : mais c'est quand j'arrive sur le site, que j'ai vraiment le souffle coupé. Aucune photo ne pourra, je crois, restituter ce que l'on ressent à la vue de la suite constituée par le baptistère, la cathédrale et le campanile. 

Et ceci, malgré la foule, les "marchands du temple" qui vendent cartes postales, mugs en forme de "tour penchée", sacs à main "made in India", etc...

 

Partager cet article

Repost 0
Dominique LAURENT - dans mes voyages
commenter cet article

commentaires

Ionard 29/06/2008 18:24

C'est fou comme elle penche.... on a voulu y monter! moi j'y ai renoncé!
Bises dany

:0038: Dany :0059: 24/06/2008 02:50

dommage de visiter l'italie sous la pluie,mais la beauté des batiments est toujours la même, bonne journée :0059: bye
A bientôt sur http://dany.enchine.over-blog.com/

paola 21/06/2008 15:17

le ciel était gris, mais le charme de cette ville opère toujours !
Bon week end
paola

kéline 19/06/2008 08:13

ta photo nous donne une idée de la beauté dont tu parles et ton commentaire ci-dessus fait le reste :)))
bonne journée Dominique

jeanine et rené 19/06/2008 06:47

...bonjour Dominique ! très belles photos, la tour de Pise penche donc à droite !! les marchands du temple, une des plaies de notre société ! un bel exemple chez nous : "Lourdes" ! amitiés

Dominique LAURENT 19/06/2008 07:46



C'est aussi assez impressionnant à Paray-le-Monial ! C'est une petite ville peu touristique, mais où a exercé une soeur Marguerite Marie, je crois, qui attire de nombreux pélerins. Ces pélerins
sont, si je ne m'abuse, en relation avec ce que l'on appelle le "renouveau charismatique". J'ai un souvenir étonnant : une amie, qui fait visiter la basilique, me faisait admirer un
chapiteau : je ne regardais donc pas où je mettais les pieds... quand je me suis heurtée à un homme affalé les bras en croix sur le pavement ! Nous n'avons plus l'habitude en France, de ces
manifestations spectaculaires de religiosité.
Et le long de la petite rue qui mène à la basilique, il y a non seulement des images et autres objets religieux en vente, mais aussi, et c'est ce qui m'avait le plus frappée, des baraques à
frites ! Mais après tout, il faut bien se nourrir : les nourritures spirituelles ne suffisent pas.



Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens