Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 19:30

Le « circuit des lavoirs », qui je propose permet de découvrir  des éléments de « petit patrimoine » à l’occasion d’une balade familiale en vélo aux premiers beaux jours.
Ce qui est recherché, ce n’est pas l’exploit sportif : les routes doivent être tranquilles, afin qu’en cas de difficulté (une  pente un peu trop raide), on ait un replat permettant de se reposer après un effort, voire même de descendre de vélo en toute sécurité.
Au départ de Souvigny, on prend la D 233. En traversant la Queune , on aperçoit sur la droite le lavoir municipal : une structure importante, qui nous parle de la vie sociale au tournant entre le XIX et le XXe siècle.


Cette route permet de gagner un plateau entre la Queune et le Ris Malnoce (une légende rapporte qu’une noce entière s’y est noyée) : on circule sur 8 km dans un agréable paysage de bocage jusqu’à Cressanges. Autrefois bourg actif, le village a gardé son « plan de foire » et les bornes en fonte auxquelles les bestiaux étaient attachés, ainsi que la balance qui servait à les peser. La municipalité y a installé des bancs, sous les marronniers.

 


On prend ensuite la direction de l’église et l’on quitte le bourg par la D 18 en direction de Châtillon. Sur la gauche, subsiste un lavoir, érigé en 1900 (la date figure sur le mur ouest).


Passés les premiers raidillons, la route descend pendant 6 km. A Châtillon, un  troisième lavoir, joliment fleuri l’été, est installé sur la Queune.



Si vous avez un peu de temps, laissez les vélos et dirigez-vous à pied en direction du déversoir de la « prise d’eau » (barrage édifié par la compagnie minière qui exploitait les mines de la Queune) : vous y découvrirez un étonnant paysage. La  Queune, qui vient de Tronget, y prend des allures de torrent alpin.
Reprendre les vélos pour regagner Souvigny, par la D 945 : à gauche, sur l’étang de Messarges, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un héron. Et dans les arbres, des buses, très reconnaissables à leur vol.
Le circuit fait une boucle d’un vingtaine de kilomètres : pour vous détendre, allez boire un thé accompagnés de délicieux biscuits à la terrasse du café librairie de Madame TERRET, lieu idéal pour contempler l’église prieurale.

Il existe un deuxième lavoir à Souvigny :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kéline 30/03/2008 10:12

j'aime surtout le 4e et le 5 e
que d'échanges solidaires dans ses lavoirs mais que de sueur nos courageuses grand-mères ont dépensé pour faire que le linge de maison soit bien blanc et que toute la maisonnée soit bien propre
bon dimanche Dominique

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens