Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 13:01

Je ne suis pas économiste de profession, mais il y a une chose qui m'intrigue.

Le taux d'intérêt appliqué au remboursement des sommes prêtées à la Grèce par ses différents créanciers sont un peu inférieurs à 8 %.

Le contribuable français est, comme d'autres contribuables européens, créancier de la dette grecque. J'aimerais que l'on me précise : le budget grec rembourse t'il l'état français à ce taux ?

Tout travail mérite salaire. Et je reproche un peu aux organismes de micro-crédit comme les CIGALEs de ne pas rémunérer les prêts d'argent consentis par leurs adhérents... Pas plus que bien des organismes de "crowdfounding". Pour moi, il est normal qu'un capital soit rémunéré. Tous ceux qui s'insurgent contre la baisse de rémunération de leurs économies placées sur leur livret A partagent mon avis. Même si bien souvent, ils ne savent pas qu'ils disposent d'un "capital" sur leur livret.

L'état français qui a prêté de l'argent à l'état grec pour éponger son déficit budgétaire, percevrait donc une rémunération de 8 % de l'argent qu'il a prêté à ce pays ! Par l'intermédiaire de la Caisse des Dépôts et consignations, l'état français sert un taux d'intérêt de 1 % à l'épargnant qui place ses économies sur son livret A, ou comme moi, sur son livret de développement durable. Il était question de réduire ce taux d'intérêt à 0,5 %.

Qu'est-ce qui justifie le différentiel ? La loi de l'offre et de la demande qui voudrait que l'on prête à un taux plus important à un créancier qui n'est pas fiable.

Dans ce cas, la seule vraie question, en réalité, c'est la capacité du nouveau gouvernement grec à réformer de mauvaises habitudes : comme assurer l'égalité de tous ((monastères, armateurs, propriétaires par le biais de la réalisation d'un vrai cadastre... j'en oublie) devant l'impôt, Et aussi, c'est vrai, à lutter contre une insouciance grecque vis à vis de l'existence. Mais les plaintes qui sont recueillies au cours des reportages que j'entends, me laissent croire que les grecs qui étaient si insouciants, sont devenus maintenant parfaitement normaux... C'est à dire très anxieux devant l'avenir. Ils ne répètent apparemment plus : "ochi provlema" pour calmer l'étranger agité.

La crédibilité retrouvée d'un état mis en ordre de marche devrait quand même permettre de renégocier le montant de la dette, qui est constituée non seulement des emprunts réellement effectuées, mais aussi des intérêts cumulés.

Il n'est donc pas question de demander à la Grèce de ne pas rembourser tout ce qu'elle doit.

J'ai entendu un économiste dire que si la dette grecque était annulée, cela coûterait 600 € à chacun d'entre nous.

600 €, somme toute, cela doit être l'équivalent du don que j'ai fait en 1980 à Solidarnosc ! Pourquoi n'aurais-je pas autant de sympathie pour les Grecs que pour les Polonais ? Parce que les Grecs seraient fainéants ? Dans les années 1980, justement, quand j'allais souvent passer des vacances en Grèce et je me souviens, en Crête notamment, de toutes ces voitures immatriculées en Allemagne, mais dont les propriétaires étaient des ouvriers des usines de la vallée de la Ruhr. Lesquels travaillaient 3 années sans prendre de vacances pour pouvoir retourner, grâce à je ne sais quel accord avec leur firme, 3 mois d'affilée dans leur pays d'origine. Dans les villages, on ne rencontrait que des personnes âgées et des enfants en bas âge : c'était, je me souviens, assez frappant. Et à l'époque, le discours que l'on entendait en Allemagne, où j'allais assez régulièrement également, aussi, n'épinglait pas la fainéantise des Grecs qui rendaient tant de services à une industrie allemande déjà en manque de main d'oeuvre.

Mais faire cadeau de 600 € doit demeurer une décision individuelle.

Partager cet article

Repost 0
Dominique LAURENT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dominique LAURENT
  • Le blog de Dominique LAURENT
  • : faire connaître ma région, parler des problèmes qui me préoccupent, exposer mes coups de coeur
  • Contact

Recherche

Liens